>

Le temps de l'Avent

17.12.03 La Vierge de Guadalupe

La Révélation a trouvé en Jésus Christ son accomplissement, et le « temple du Seigneur » est devenu Lui-même, le Verbe fait chair : Il est à la fois le guide et le but de notre pèlerinage, du pèlerinage de tout le Peuple de Dieu ; et dans sa lumière les autres peuples aussi peuvent marcher vers le Royaume de la justice, vers le Royaume de la paix.

Le temps de l’Avent, que nous commençons aujourd’hui à nouveau, nous redonne l’horizon de l’espérance, une espérance qui ne déçoit pas parce qu’elle est fondée sur la Parole de Dieu. Une espérance qui ne déçoit pas, simplement parce que le Seigneur ne déçoit jamais ! Lui est fidèle ! Il ne déçoit pas !

Le modèle de cette attitude spirituelle, de cette façon d’être et de cheminer dans la vie, est la Vierge Marie. Une simple jeune fille de village, qui porte dans son cœur toute l’espérance de Dieu ! Dans son sein, l’espérance de Dieu a pris chair, elle s’est faite homme, s’est faite histoire : Jésus Christ. Son Magnificat est le cantique du Peuple de Dieu en chemin, et de tous les hommes et les femmes qui espèrent en Dieu, dans la puissance de sa miséricorde. Laissons-nous conduire par elle, qui est mère, qui est maman et qui sait comment nous guider. Laissons-nous guider par elle en ce temps d’attente et de veillée active.

Pape François, homélie 1er décembre 2013

Articles précédents

Le Christ-Roi

Les âmes du Purgatoire